Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Arrivée d'un avion cargo de l'UNICEF transportant des vaccins de choléra à Sana'a
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Discussion de la coopération entre le Yémen et le HCR
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Al-Ezzi rencontre le représentant de l'OIM
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Al-Ezzi rencontre l'autorité du club yéménite pour se coordonner avec les pays de BRICS
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Alia rencontre un responsable de l'organisation de l'Appel de Genève
[Jeudi 11 Juillet 2019]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Tentative d'infiltration des mercenaires saoudiens avortée à Taïz`````````````````````
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Pertes aux rangs des mercenaires suite des trois offensives à Jawf
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Mort et blessure des mercenaires suite une infiltration avortée à Baydaa
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Mort et blessure des mercenaires suite une progression avortée à al-Dhalea
[Jeudi 11 Juillet 2019]
Plusieurs mercenaires de la coalition abattus suite d'une attaque à Najran
[Jeudi 11 Juillet 2019]
 
  Economie
Arrivée d'un navire chargé de Gaz au port de Hodeïda
[Jeudi 11 Juillet 2019]
YGC distribue 184 camions de gaz domestiques dans la capitale Sanaa
[Lundi 08 Juillet 2019]
Préparatifs actuels de la deuxième conférence et exposition sur l'énergie solaire au Yémen
[Vendredi 05 Juillet 2019]
Le ministre des Finances rencontre les gouverneurs de Hajja et d'Amran
[Jeudi 04 Juillet 2019]
Coopération entre le ministre de l’eau et le Fonds social pour le développement discutée
[Mercredi 03 Juillet 2019]
 
  Enquêtes et reportages
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Mardi 09 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Lundi 08 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Dimanche 07 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Samedi 06 Juillet 2019]
Coalition continue de cibler les provinces durant les dernières heures : Rapport
[Vendredi 05 Juillet 2019]
  Enquêtes et reportages
Les Yéménites déplorent la destruction de sites historiques : L’indépendant
[Lundi 24 Juin 2019] SANAA, 24 Juin (SABA) - Le journal Indépendant a publié dimanche un rapport parlant des sites détruits au Yémen depuis le début de la guerre lancée par l'Arabie saoudite au Yémen.

Le journal a dit : «Je regarde une génération entière perdre notre histoire et notre patrimoine», a déclaré le Dr Abdulkader Alguneid depuis son domicile temporaire au Canada, évoquant ses promenades matinales sur le mont Sabir, dans la citadelle pittoresque de Taiz au Yémen.

Il continue: Au début de ses années soixante-dix, le médecin et activiste à la retraite aimerait bien retourner au Yémen et dans son ancienne demeure, qui autrefois donne sur les anciens châteaux et les mosquées.

Il ajout : Mais maintenant, après la guerre prolongée, il ne reste plus que des débris dans sa maison, les vitres multicolores sont maintenant brisées.

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et leurs alliés du Golfe ont lancé une campagne de bombardement le printemps suivant dans le but de réintégrer Hadi, déclenchant une guerre civile dévastatrice qui a provoqué ce que l’ONU appelle la pire crise humanitaire au monde, a-t-il dit.

Des lignes extraites de ce rapport continuent de raconter l'histoire:

La ville de Taiz représente pour les Alguneid et le Yémen ce que Notre Dame représente pour l’Europe ou ce que la cathédrale Saint-Paul est pour les Britanniques.

Pour Churchill, St Paul’s - une «citadelle de la liberté britannique» - était un symbole de moral pendant le blitz et sa préservation était essentielle à l’effort de guerre.

De même, Taiz est une pièce maîtresse du patrimoine extraordinairement riche du Yémen et donne un sentiment d’identité et de continuité au peuple épuisé par la guerre.

Le savant et explorateur islamique Ibn Battuta, connu sous le nom de Marco Polo du monde arabe, a qualifié Taiz de «l'une des villes les plus belles et les plus étendues du Yémen».


Lorsque Notre-Dame a été ravagée par un incendie, la France a déploré la perte d'un trésor antique et emblématique, symbole de l'identité européenne.

Les milliardaires ont rapidement financé la restauration de l’édifice médiéval, reconnaissant ainsi son statut de symbole de la confiance, des valeurs culturelles et de la cohésion sociale de l’Europe.

Mais, vivant sous la menace constante des bombes, l’attention des Yéménites est la préservation de la vie.

«Les habitants du Yémen sont très préoccupés par leur propre sécurité et leur faim. Héritage est en bas de la liste de leurs préoccupations », a déclaré Alguneid.

La guerre au Yémen pourrait atteindre 233 000 morts d'ici 2020, selon l'ONU.
Ce sont les traditions de construction uniques, adaptées à la topographie complexe du Yémen, qui rendent ce pays spécial.

Sa beauté naturelle comprend l'extraordinaire île de Socotra, également connue sous le nom de Galapagos de l'océan Indien.

“Vous pouvez trouver une telle architecture variée. Si vous vous rendez à Hadhramaut, vous verrez quelque chose de très différent de Sanaa », explique Mohammed Al Qalisi, qui a grandi dans la vieille ville de la capitale.

Mais il estime que le riche patrimoine du pays ne suscite pas suffisamment l’attention du reste du monde: "Personne ne réagit lorsque 100 personnes ont été tuées au Yémen, pourquoi pensez-vous qu’elles vont réagir à notre patrimoine?"

La vieille ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco, avec sa grande mosquée, ses maisons en briques de boue, ses vitraux, ses souks et ses hammams, date de 2 500 ans et compte parmi les plus anciennes villes du monde toujours habitées.

Al Qalisi, maintenant étudiant à l'université britannique du Caire, affirme que grandir là-bas ressemblait presque à un musée vivant: "Les gens continuent à porter les mêmes vêtements, perpétuent d'anciennes traditions et parlent la langue classique."

Mais plusieurs quartiers de la ville ont été rasés par le conflit et il ne reste que des gravats où se trouvaient autrefois d'anciennes tours en briques cuites.

Partout au pays, des sites historiques et des musées ont été endommagés ou détruits par les belligérants.

Le journal a ajouté que les frappes aériennes sous contrôle saoudien avaient en grande partie détruit des maisons de boue historiques à Saada, berceau du mouvement d’Ansaruallah "(Houthis).

Le barrage de Grand Marib, vieux de 2 800 ans, a également été endommagé par les bombes de la coalition en 2015, selon l'Unesco.

À Taiz, le château Qahira du XIIe siècle, perché au sommet du mont Sabir, est également devenu une cible de choix.

«Vous pouvez reconstruire un palais, un château, un musée ou un groupe de maisons, mais vous ne pouvez pas reconstruire tout le paysage culturel», explique Marco Livadiotti, un architecte italien dont le père était médecin personnel du dernier roi du Yémen, l'imam Ahmed bin Yahya. .


La campagne de bombardement de la coalition saoudienne a tué et blessé environ 17 729 civils en mars 2019, selon le Yemen Data Project.

Les dommages exacts causés aux sites antiques sont inconnus, mais les défenseurs de l'environnement estiment que leur nombre est supérieur à 60.

«Notre Dame a reçu un milliard de dollars par jour, je pense qu'il nous faudra au moins 10 ans pour recevoir cette somme», a déclaré Al Qalisi.

"Seuls les Yéménites peuvent reconstruire le Yémen."
«Les reconstructions effectuées au cours des 100 dernières années ont été destructrices et ont été effectuées rapidement pour effacer le passé et reconstruire. Ce ne sont que des affaires à part entière », déclare Livadiotti.
SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 23 Juillet 2019 17:21:35 +0300