Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Arrivée d'un avion cargo de l'UNICEF transportant des vaccins de choléra à Sana'a
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Discussion de la coopération entre le Yémen et le HCR
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Al-Ezzi rencontre le représentant de l'OIM
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Al-Ezzi rencontre l'autorité du club yéménite pour se coordonner avec les pays de BRICS
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Alia rencontre un responsable de l'organisation de l'Appel de Genève
[Jeudi 11 Juillet 2019]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Tentative d'infiltration des mercenaires saoudiens avortée à Taïz`````````````````````
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Pertes aux rangs des mercenaires suite des trois offensives à Jawf
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Mort et blessure des mercenaires suite une infiltration avortée à Baydaa
[Vendredi 12 Juillet 2019]
Mort et blessure des mercenaires suite une progression avortée à al-Dhalea
[Jeudi 11 Juillet 2019]
Plusieurs mercenaires de la coalition abattus suite d'une attaque à Najran
[Jeudi 11 Juillet 2019]
 
  Economie
Arrivée d'un navire chargé de Gaz au port de Hodeïda
[Jeudi 11 Juillet 2019]
YGC distribue 184 camions de gaz domestiques dans la capitale Sanaa
[Lundi 08 Juillet 2019]
Préparatifs actuels de la deuxième conférence et exposition sur l'énergie solaire au Yémen
[Vendredi 05 Juillet 2019]
Le ministre des Finances rencontre les gouverneurs de Hajja et d'Amran
[Jeudi 04 Juillet 2019]
Coopération entre le ministre de l’eau et le Fonds social pour le développement discutée
[Mercredi 03 Juillet 2019]
 
  Enquêtes et reportages
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Mardi 09 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Lundi 08 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Dimanche 07 Juillet 2019]
L’armée inflige aux forces de la coalition US-saoudienne grandes pertes : Rapport
[Samedi 06 Juillet 2019]
Coalition continue de cibler les provinces durant les dernières heures : Rapport
[Vendredi 05 Juillet 2019]
  Enquêtes et reportages
Enfants oubliés en prison..
[Mercredi 19 Juin 2019] SANAA, 19 Juin (SABA) - Ils se trouvent derrière les barreaux, pour qu'on les a oublié, des enfants Ignorés par leurs familles, même la loi est contre eux.

Leur histoire commence avec la désintégration de la famille .. le besoin de .. et compagnons malades et la perte ..

Leur aventure enfantine se termine dans une institution du châtiment, une "prison".

Mais, les maîtres du droit ainsi que les avocats de l’enfance, ils se demandent dans leur caractérisation pour l’enfant en prison, est-t-il délinquant ou est toujours un enfant? , est-t-il dans un différend ou un contact avec la loi ?..

Étude ...

"Prisons sans enfants" est un objectif pour les travailleurs dans le domaine de l'enfance et de la promotion des droits de l'enfant.

Les prisons sont des établissements pénitentiaires et les enfants en conflit avec la loi doivent adapter leur comportement en raison de troubles psychologiques chez un enfant qui souffre souvent d'accumulation sociale, de pauvreté émotionnelle et de violences parentales, qui l'ont poussé dans un monde loin de son enfance pour qu'elle devienne une entreprise criminelle préméditée.

Une étude réalisée par le Comité technique pour la promotion de la justice pour enfants en coopération avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) sur la situation des enfants dans les établissements de détention a été obtenue par SABA.

L'étude visait 217 enfants en conflit avec la loi dans trois provinces (Capital Sanaa, Dhamar et Ibb) et a indiqué que plus de 13% d'entre eux aient mis fin à leur détention et ne puissent pas sortir en raison de leur incapacité à verser une indemnité due, ajoutant que certaines famille n’est pas confidente pour recevoir l’enfant, d’autres ont des adresses inconnues, certaines sont anonymes, alors que des familles refusent de recevoir leurs enfants, qui sont en conflit avec la loi.

Détention répétée ...

L'étude a révélé que 79% des enfants détenus étaient détenus avant leur arrivée dans les établissements pénitentiaires, ce qui signifie que leur détention dans plusieurs centres de détention est répétée au cours de la procédure, répartis entre l'administration de la sécurité, la police et d'autres lieux de détention.

L'étude a attribué les raisons de répéter la détention en raison d'un défaut de réglementation et la coordination du processus de détention.
L’étude a souligné l’importance de mettre au point des systèmes de registre, des données et des ordonnances de détention dans des établissements pour enfants, détenus sans données suffisantes et sans connaître la période de détention.

L'étude indique que les questions relatives aux enfants au stade du litige reposent sur des procédures de raisonnement, d'enquête, de procès et de mise en œuvre.

Problèmes urgents ....

L’étude montre que 83% des cas d’enfants en détention sont en instance et que 17% sont en cours d’exécution, de sorte que les procédures d’enquête et les procédures judiciaires doivent impérativement être rendues urgentes au regard de la loi.

L'étude a montré que le manque d'assistance judiciaire pour les mineurs dépassait 51%.

Les cas de mineurs masculins et féminins ont été divisées entre le vol, le meurtre, l'itinérance, l'exposition à la délinquance, la maltraitance, le trafic de prisonniers, la participation à des gangs, le vol et d'autres problèmes.

Le rapport soulignait que la plupart des vols étaient liés à des espèces, ce qui permettait l'application de la justice réparatrice.

Des alternatives non privatives de liberté peuvent être appliquées dans les affaires d'enfance non sérieuses par le biais de la justice réparatrice et du suivi des procédures d'aide judiciaire.

Le rapport a indiqué que la moitié des enfants visés par l'étude avaient été détenus pendant de longues périodes en prévision de la détermination de leur âge, car les lieux de détention avaient du mal à déterminer l'âge légal de l'enfant, compte tenu de la pénurie de médecins spécialistes.

Le mode de détermination de l'âge est déterminé par l'acte de naissance, le rapport médical, l'ordonnance de détention,..devinettes.

L'estimation représente 3,31% des différents moyens permettant de déterminer l'âge de l'enfant, ce qui nécessite la mise en place de mécanismes permettant de connaître son âge dès sa première détention, renforcer le système d’enregistrement des naissances et soutenir les efforts visant à mettre en place un centre médico-légal intégré en termes d’infrastructures, d’équipements et de personnel.

L'âge de 6,8% des enfants de l’échantillon de l’étude était douteux, mais le danger réside dans le fait que certains risquent d'être punis de manière disproportionnée avec leur âge ou sont passibles de la peine de mort.

Côté psychologique de l'événement enfant ...

Les aspects psychologiques et mentaux de l’enfant indiquent que 40% des enfants souffrent de troubles psychologiques et comportementaux.

L'étude a révélé que le pourcentage des enfants avaient des aptitudes mentales correspondant à leur personnalité peut aller jusqu'à 81% et que 79% d'entre eux présentaient des caractéristiques sociales positives, ce qui facilitait leur réinsertion dans la société, la gestion de leurs désordres comportementaux et psychologiques et l'amélioration de leurs caractéristiques lorsqu'ils retournaient dans leur famille et leur société.

L'étude résumait les moyens d'intervenir pour la réadaptation et l'intégration via des moyens, y compris le développement psychologique des enfants à l'approche de leur réintégration dans la communauté, des séances de conseil intensives pour les familles refusant de recevoir leurs enfants et d'autres.

L’étude a révélé que 79% des enfants ne participaient pas aux activités de développement dans les lieux de détention, y compris à l’école, 67% ne bénéficiaient pas de programmes d’alphabétisation et 88% ne bénéficiaient pas de la réadaptation, ce qui indique leur retour à la délinquance parce qu’ils n’avaient pas suivi de programmes de réadaptation.

L’étude a attribué la cessation des activités d’enseignement dans les établissements de détention due à la pénurie de cadres, de dépenses et d’appui.

Ignorer ma famille ....

L'étude a mis en évidence la réticence de 68% des détenus à se rendre visite, une visite périodique, ce qui indique que les parents ne jouent aucun rôle dans la promotion de la réintégration de l'enfant et l'amélioration de son état psychologique, notamment que 31% des enfants de l'étude ciblée ne sont pas satisfaits de leur famille.

Justice adaptée aux enfants…..

Enfin, la loi n o 24 de 1992 sur la protection des mineurs a souligné l’importance d’accélérer la libération de l’enfant selon la loi.
Toutes les lois sur la protection des enfants internationaux font référence à l'importance de la justice réparatrice ou d'une justice adaptée aux enfants pour garantir la dignité humaine de l'enfant délinquant.
SABA
SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 23 Juillet 2019 17:25:23 +0300