Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Les ministères du Plan et de l'Agriculture honorent le représentant de la FAO au Yémen
[Samedi 19 Janvier 2019]
Cours de formation pour spécialistes sociaux et psychologiques organisé à Hajjah
[Samedi 19 Janvier 2019]
Un homme condamné à mort à Sanaa pour avoir collaboré avec l'ennemi
[Samedi 19 Janvier 2019]
Le Premier ministre met deux couronnes sur la tombe d'Al-Samad, au cimetière des martyrs
[Samedi 19 Janvier 2019]
L'ennemi saoudien ne tient pas compte de son prisonnier malgré les avertissements:CANP
[Samedi 19 Janvier 2019]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
L’armée repousse une infiltration de mercenaires de la coalition à Taiz et tue des dizaines
[Samedi 19 Janvier 2019]
L'Autorité de l'aviation civile est à l'abri de la querelle politique: le ministre des Transports
[Samedi 19 Janvier 2019]
L'artillerie bombarde des soldats saoudiens à Najran
[Samedi 19 Janvier 2019]
Des avions de chasse saoudiens lancent deux frappes aériennes sur Saada
[Samedi 19 Janvier 2019]
L'armée tue dizaines de mercenaires de la coalition à Hodeidah
[Samedi 19 Janvier 2019]
 
  Economie
Les comités du ministère de l'Industrie poursuivent leurs inspections sur le terrain pour contrôler les marchés
[Dimanche 13 Janvier 2019]
La première exposition de folklore à Ibb ouverte
[Samedi 12 Janvier 2019]
Indicateurs relatifs à l’édification de l’État dans les secteurs de la construction, discutés
[Samedi 12 Janvier 2019]
Yémen, l'OIM discutent des aspects de la coopération, de l'eau, des réseaux d'assainissement
[Jeudi 10 Janvier 2019]
Des agriculteurs reçoivent le prix Martyr Al-Samad pour la production de céréales à Mahweet
[Mercredi 09 Janvier 2019]
 
  Enquêtes et reportages
L'armée tue des dizaines de mercenaires sous commandement saoudien au cours des dernières heures
[Vendredi 18 Janvier 2019]
L'armée repousse des attaques de mercenaires payés par les Saoudiens pendant 24 heures
[Jeudi 17 Janvier 2019]
L’armée repousse une infiltration de mercenaires de la coalition à Jizan
[Mercredi 16 Janvier 2019]
2661/5000 L'armée libère des sites et inflige de lourdes pertes aux mercenaires au cours des dernières heures: rapport
[Mercredi 16 Janvier 2019]
L'armée inflige aux mercenaires saoudiens de lourdes pertes en 24 heures
[Mardi 15 Janvier 2019]
  Sur le Yémen
La santé au Yémen
[Dimanche 22 Juillet 2007]

Le Yémen a connu un progrès remarquable dans les services sanitaires offerts aux citoyens, ce progrès se montre dans l'augmentation du nombre d'hôpitaux, de centres sanitaires, d'unités de santé, de lits et de cadre médicale.
En outre, cette expansion des services médicaux s'accompagne avec une prolifération des centres curatifs, préventifs et des programmes d'immunisation et de la lutte contre des maladies dangereuses. En dépit du progrès remarquable de la santé et l'amélioration significative des quelques indicateurs de santé grâce aux efforts déployés par le gouvernement dans ce secteur mais le Yémen est encore parmi les pays qui souffrent des maladies graves et subissent des difficultés dans ce secteur dont les plus importantes sont: La faible part de la santé qui représente de 3 à 4% des dépenses générales de l'Etat dans le résultat que beaucoup de centres sanitaires subissent de manque de ressources financières d'équipements médicaux et de cadre médical et technicien. L'extension limitée des services médicaux est un des défis que le Yémen affronte.

Les développements dans le secteur de santé comme suit :
1-Les installations médicales:
En effet de 1992 à 2004, le nombre d'hôpitaux publics et privés s'accroît de 75 à 268 hôpital. En outre, des centres curatifs, préventifs ont été établi comme:le Centre National Pour la Surveillance Epidémiologique, le Centre National de Lutte contre la Malaria, le Centre National de Soin d'Urgence et de Secours, le Centre de Rein Artificiel, le Centre de Cardiologie et le Centre Pour le Traitement Curatif de Cancer, ce dernier a été inauguré récemment à l'hôpital AlJomhori à Sana'a.
Entre1992 et 2004, le nombre de centres sanitaires a augmenté de 370 à 1261, le nombre des unités de santé s'est accru de 940 à 2048 unités de santé, le nombre de lits d'hopitaux publics et privés de 8150 à 23350 lits.

2- Les services médicaux :
A- Les services de santé préventifs:
Les services médicaux thérapeutiques, préventifs ont connus un progrès remarquable. Entre 1992 et 2004, la proportion d'enfants immunisés contre la tuberculose monte de 59.1% à 67%, les enfants immunisés contre la poliomyélite monte de 44% à 66%, la proportion d'enfants immunisés contre les trois maladies (la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (augmente de 46% à 66%, et la proportion d'enfants immunisés contre l'hépatite B atteint 42%(.

B- Les services de santé curatifs:
Des nouvelles maladies se soignent aux hôpitaux locaux telles que les maladies cardiovasculaires, le traitement de l'atteinte rénal et le cancer qui se soignent dans des centres spécialisés inaugurés récemment aux hôpitaux Althowra et Aljomhori à Sanaa.

C- Les médicaments et l'équipement médical :
Quant aux médicaments et l'équipement médical, le Yémen a fait un saut qualitatif avec l'expansion des compagnies pharmaceutiques et des entreprises d'équipement médical dont leur nombre atteint plus de 261 compagnies en 2001, la totalité de valeur de leur achats des médicaments et d'équipement médical est estimée à 13 milliards Riyals.
Pour les établissements de santé locaux et les organisations internationales, la totalité de valeur de leur achats des médicaments en 2001 est estimée à $ 2.147.010 et d'équipement médical est estimée à $ 5.079.743.

3-La santé maternelle et infantile :
En ce qui concerne la santé des mères et des enfants, le nombre de mères consciencieuses devient de plus en plus sur l'importance de la planification de famille par des méthodes modernes. Les indicateurs prouvent que la proportion de mères, qui ont servi des méthodes modernes de la planification de famille en 2004, a atteint 13.4% par rapport à 6.1% en 1992.

Quant à la portion de femmes enceintes vaccinées contre le tétanos qui était 24.7% en 1992, a atteint 31% en 2004. la portion d'enfants nées avec un poids insuffisant et qui sont de petite taille en 1992, elle est toujours la même en 2004.

4- les ressources humaines :
L'augmentation de nombre d'installations médicales et sanitaires s'accompagne d'une croissance des ressources humaines en santé. Entre 1992 et 2004, les nombres des médecins généralistes augmentés de 2315 à 3198.
Le nombre de médecins spécialistes a atteint 972 en 2004. Le nombre de pharmaciens qui a était 233 en 1992, a atteint 1005 pharmaciens en 2004, le nombre des infirmiers a augmenté en même période de 5033 à 8789, et aussi le nombre des accoucheuses a augmenté de 479 à 2393.

Les résultats dues au progrès en santé:
 Diminuer la pression sur les hôpitaux publics.
 Réduire le nombre de malades qui partent en dehors du pays pour
 se soigner.
 Réduire le nombre de personnes atteint de malaria.
 La réussite des campagnes de lutte contre la tuberculose et la poliomyélite conduit à la baisse du taux de mortalité infantile.
 Réduire le nombre des malades atteints de la rougeole et de la diarrhée.
 Diminuer le taux de fertilité.
 Diminuer le taux de mortalité maternelle.
Les dépenses en santé :
Le gouvernement a donné une attention particulière à la santé et a soutenu son budget. Les dépenses en santé qui était 3% en 1997, a atteint 3.7% en 2003. Elles représentaient 1.2% du PIB en 1997, s'élèvent à 1.3 % en 2003, la part de l'individu des dépenses en santé augmentait de 608 Rial à 1536 Rial en même période. Cependant, le volume des dépenses en santé ne répond pas à la croissance des besoins des services sanitaires de bonne qualité.
Les Investissements privés en santé :
Après la réunification yéménite en 1990, les investissements privés en santé ont connu un progrès remarquable, d'après les statistiques de 2004 le nombre d'établissements médicaux privés a atteint 4000 incluant : 94 hôpitaux, 345 dispensaires, 100 centres médicaux, 615 laboratoires médicales, 276 cliniques dentaires, 1164 cliniques médicales, et 1288 cliniques de premiers soins.
Les Programmes et les activités sanitaires
Plusieurs programmes sanitaires s'organisent dont les plus importants sont :
1 – Le Programme d'Immunisation Etendue
Ce programme vise à réduire la portion de personnes atteintes de la rougeole à 90 %, et à vacciner annuellement environ 3000 enfants contre le tétanos néonatal, et l'éradication de la poliomyélite.
2 – Le Programme de Santé Reproductive des Femmes
Ce programme vise à réduire le taux de la mortalité maternelle au moins à 15%, à augmenter la portion de femmes se servant des méthodes modernes de la planification familiale à 35% et à augmenter le taux annuel d'allaitement à 20%.
3- Le Programme de Lutte Contre le Bilharzia
Ce programme vise à réduire le nombre de personne atteintes du Bilharzia à 50% .
4-Le Programme de Lutter Contre la Lèpre
Ce programme vise à réduire le nombre de personne atteintes de la lepère.

5-Le Programme de Santé Scolaire
Ce programme vise à améliorer les services sanitaires aux écoles et à atteindre 80% des élèves et des étudiants.
6- Le Programme de Lutte Contre la Tuberculose
Ce programme vise à diminuer le nombre de personnes atteintes de la tuberculose.
7- Le Programme de la Santé Psychologique
Ce programme vise à réduire le taux des personnes atteintes des maladies psychologique à 30%.
8- Le Programme de Lieu de Quarantaine Sanitaire
Ce programme vise à construire un lieu de quarantaine sanitaire dans tous les accès internationaux et améliorer leur qualité de services.
9- Le Programme de Lutte Contre les Maladies Ophtalmologiques
Ce programme vise à diminuer le nombre des personnes atteintes des maladies ophtalmologiques.
10 - Le Programme National de Surveillance les Epidémies
Ce programme vise à fournir des informations sur les maladies épidémiques.
11- Le Programme de Lutte contre la malaria
Ce programme vise à réduire le taux annuel de mortalité de la malaria à 16%.
12- Le Programme de Santé Infantile :
Il vise à réduire le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans à 10% et à vacciner des enfants contre l'Hépatite Virale.
13-Le Programme Contre les Maladies Sexuellement Transmissibles
Ce programme vise à contenir les maladies qui sont sexuellement transmissibles.
14-Le Programme d'une Politique Pharmaceutique
Ce programme vise à mettre les médicaments à la portée de tous.



  plus d'information (Sur le Yémen)
Mis a jour le: Samedi 19 Janvier 2019 21:26:42 +0300