SABA - Yemen news agency

Print date: 27-04-2018
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news466015.htm
  Locales
Le choléra pourrait ravager le Yémen, dit l’ONU
[31/Mai/2017]



NEW YORK, 31 Mai. (SABA) - Le secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour les affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a affirmé au Conseil de sécurité que le Yémen souffrait d’une crise alimentaire la plus grave au monde.


Les Nations unies ont mis en garde l'alliance conduite par l'Arabie saoudite face au Yémen contre toute offensive sur Hodeïda, port névralgique en mer Rouge par lequel arrivent près de 80% des importations de nourriture du pays, en pleine crise alimentaire.


Un quart de la population du Yémen est au bord de la famine, les familles tentent de marier leurs plus jeunes filles pour assurer leur subsistance et les cas de choléra s'accumulent, a déclaré M. O'Brien .


"Une attaque sur Hodeïda n'est dans l'intérêt d'aucune partie, car elle conduirait directement et irrévocablement la population yéménite à une famine plus avancée", a dit au Conseil de sécurité le coordinateur des secours d'urgence des Nations unies, Stephen O'Brien. Il a appelé en outre tous les Etats membres de l'Onu à garder le port ouvert et opérationnel.


Avec 17 millions de personnes dont la sécurité alimentaire est menacée et 6,8 millions de Yéménites "à un pas de la famine", "la crise n'est pas en train de venir, elle n'est même pas imminente, elle est là aujourd'hui", a-t-il dit.


La coalition dirigée par l'Arabie saoudite s'est dite déterminée à aider le gouvernement à reprendre les zones contrôlées par le conseil politique suprême, y compris le port de Hodeïda, mais a assuré que des routes alternatives seraient utilisées pour acheminer médicaments et nourriture.



I T