SABA - Yemen news agency

Print date: 16-12-2017
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news460327.htm
  Enquêtes et reportages
Malformations infantiles au Yémen à cause de l'agression saoudienne
[27/Mars/2017]

SANA'A, 27 Mars (SABA)- Les médecins au Yémen ont signalé une augmentation des enfants nés avec des malformations à la suite de l'agression saoudienne sur le Yémen, de deux ans, qui a quitté le pays au bord de la famine.

L'hôpital de maternité et l'enfant al-Sabeen dans la capitale, Sana'a, a connu une augmentation chez les bébés qui sont nés prématurément et avec des malformations, que les médecins disent que ces cas sont le résultat de la guerre et des bombes de la coalition dirigée par l'Arabie contre notre pays.

« Ces cas de malformations ont considérablement augmenté au cours des deux dernières années, en raison de l'assaut saoudien sur le Yémen, les roquettes et les bombes à sous-munitions, » a déclaré mercredi, Docteur Abdulkarim al-Najjar.

Des images vidéo prises de l'hôpital al-Sabeen montre les bébés apportés de la zone côtière d'Al-Hodeïda, qui a été ciblé par des frappes aériennes. Les enfants ont des crânes anormalement grands et des têtes enflées et douloureuses prospectifs couverts dans les veines.

Dr. Al-Najjar a déclaré avoir vu des déformations « sans précédent » dans « cerveaux, backbones, la gorge, les systèmes digestif et nerveux, » chez les bébés nés au Yémen.

Les parents luttent pour obtenir leurs enfants le traitement dont ils ont besoin. « Nous exhortons les organisations et les bienfaisants nous aider à ce cas, puisque nous n'avons trouvé personne de le traiter [son fils] dans l'hôpital al-Sabeen en raison du manque de moyens médicaux à cause de la guerre et le blocus complet », a dit le père.

Les Médecins au Yémen ont mis en garde au sujet de la hausse des mort-nés et des malformations à la suite de la guerre et l'agression saoudienne.

« Des malformations fœtales pourraient se produire en raison de plusieurs raisons, y compris les maladies et l'infection virale subséquente de la faction et / ou une mauvaise nutrition des mères, » a dit Wafa al-Mamari, un obstétricien à l'hôpital al-Rahma, dans le nord de Sana'a, a déclaré à la télévision en juillet.

« La chose étrange est que le taux d'anomalies du fœtus est en croissance et les médecins ne peuvent expliquer les causes, ce qui signifie que le phénomène pourrait être attribué à la guerre et l'agression saoudienne, compte tenu du fait qu'une grande proportion de femmes avec des fœtus difformes était originaire de zones bombardées dans la provinces de Saada, Sana'a, Taiz et Hodaida, a-t-elle dit.

Jeudi, Amnesty International a condamné à nouveau à la fois aux États-Unis et au Royaume-Uni pour la fourniture d'armes à l'Arabie Saoudite qui ont été utilisés pour tuer des civils. Les deux pays fournissent des renseignements et un soutien logistique à l'Arabie Saoudite et ont, selon Amnesty, vendu à plus de 5 milliards $ d'armes au royaume saoudien, pendant deux dernières années.

L'ONU estime au moins 10.000 victimes civiles ont eu lieu depuis Mars 2015, lorsque l'Arabie saoudite a commencé à bombarder le pays à l'appui du président illégal Abdrabbuh Mansour Hadi, qui a démissionné et échappa le pays.

AS/AS