SABA - Yemen news agency

Print date: 22-06-2018
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news386139.htm
  Enquêtes et reportages
Artisanat du cuivre au Yémen: Industrie menacée d'extinction
[28/Janvier/2015]



SANA'A, 28 Jan. (SABA) - L'industrie de cuivre orné est l'un des vieilles industries, desquelles se caractérisent le Yémen depuis les ères de l'antiquité et l'artiste yéménite a pratiqué et excellé cette industrie.

Il a fabriqué les meilleurs pots, cruches, vases, bols, pendentifs et désigné des magnifiques d'architectures islamiques sur ces pots, utilisant le style de l'Incrustation de cuivre avec de fils d'argent et d'or.

Il a également créé les meilleurs outils de cette industrie, en termes de l'utilisation de la frappe, du brûlage, de la gravure et de l'incrustation, ce qui reflète la compétence et la créativité de l'artisanat du Yémen.

Les petits projets des familles productives œuvrent à maintenir cette industrie, à créer des emplois, à fournir des produits d'originalité et à trouver de présenter produits populaires dans le marché du tourisme.

Le Chercheur, Ibrahim bin Nasser bin Ibrahim, a indiqué dans son livre "l'artisanat et les industries à la lumière des inscriptions de Missned du Sud", dans lequel il a poursuivi la plupart des caractères des artisanats au Yémen dans les anciennes sources yéménites, des pièces déjà trouvées par la mission autrichienne, tels que les lampes de bronze et de laiton, en plus d'autres présentées dans les musées du Yémen et du monde.

L'un des archéologues a noté que le Musée du Louvre à Paris contient un "Masrajah" "Lampe fabriquée d'une façon artisanale yéménite, en cuivre sous la forme d'une chèvre saut, Il se trouve également une autre de cuivre en forme de poire, d'un trou semi-circulaire et une base en bronze.

Le secret de l'attention particulière de l'artisanat au Yémen dans de nombreux artisanaux traditionnels, depuis les temps anciens revient à la propagation du minerai de cuivre, en abondance dans l'environnement yéménite et cela a été mentionné dans le livre "les deux joyaux antiques » de l'auteur Abu al-Hasan Al-Hamdani.

Cela a été également mentionné dans le livre "Lumière de la connaissance dans les lois et les coutumes dans l'ère Mudafari de la prospérité" qui s'est concentré sur les travaux de polissage de cuivre.

Cependant, l'histoire de la disparition soudaine de cet artisanat important, en dépit de la présence d'un marché du cuivre dans les anciens marchés à Sana'a et la présence d'une ancienne loi, qui avait organisé les marchés anciens de Sana'a, y compris le marché du cuivre.

La loi a mentionné même les qualités morales, qui doivent être remplies dans celui, qui fabrique où vend le cuivre, où la loi indique: " celui qui traite avec le cuivre doit être honnête, on doit faire attention au cuivre et savoir le prix juste du cuivre".

Il est à noter que le rapport de la Commission de l'enquête de terrain sur l'artisanat traditionnel dans la vieille ville de Sana'a comptait beaucoup d'autres pots en cuivre, qui restent encore à ce jour, tels que les gicleurs de parfum couverts par de cônes d'argent, avec de base composée de coupes d'argent et de glass, qui ont été faites de bonne cuivre sculpté, et orné ainsi que " Les bols sculptés".

Les produits en cuivre sont montrés dans de nombreux endroits dans le veille ville de Sana'a comme c'est le cas dans "Samsarat Al-Nouhas" "Marché de cuivre", qui était autrefois un marché des outils de cuivre et on le transforme aujourd'hui au centre de la renaissance de l'artisanat et le développement traditionnel.

On y montre également des produits fabriqués de cuivre incrustés d'agate yéménite et de fils d'argent, où encore l'artisan yéménite a créé beaucoup d'objets de cuivre attirants, vu sa beauté et la précision dans sa fabrication, comme par exemple des cruches en cuivre ornés, sculptés avec des poèmes de la poésie arabe, des proverbes proviennent principalement des poèmes de "Imam Al-Shafei."

Cependant, l'industrie de cuivre au Yémen s'est détériorée aujourd'hui et remplacée par des pièces importées de l'étranger.

Le cuivre est un métal connu depuis les ères de l'antiquité et on doit connaître l'histoire de ce métal ancien, avant cela nous devrons connaitre l'histoire de ce métal et ses propriétés.

Il est connu que le cuivre est un métal plus malléable que d'autres métaux, ce que le rend spécial, en comparaison d'or et d'argent.

Le cuivre est devenu de plus en plus l'un des éléments courants dans le monde utilisé dans la fabrication des machines et du matériel, en raison de ses prix raisonnables, ainsi que sa qualité et la multiplicité de ses objectifs.

Le cuivre yéménite a été trouvé dans la nature sous la forme des pièces rouges pures mélangées avec des roches.

Il a été connu depuis plus de dix mille ans avant JC, et ce métal contient de nombreuses bulles d'air, de sorte qu'il n'est pas utile à la fabrication d'outils, mais les habitants du bassin des rivières "du Tigre et de l'Euphrate" ont surmonté ce problème et augmenté la ténacité du cuivre, en le frappant, et cela était dans le septième millénaire avant JC.

On a commencé à utiliser le cuivre à des fins de vie, il y a environ six mille ans avant JC, et cette date était considérée comme le début d'une nouvelle ère de la civilisation dans l'histoire humaine.

Dans le sixième millénaire avant JC, l'homme a appris la fusion de minéraux et fabriqué les outils métalliques, ainsi que les anciens égyptiens avaient utilisé le cuivre dans la fabrication de tuyaux pour acheminer l'eau potable, et pour le décaissement des déchets et de l'eau sale.

Il est intéressant de noter que les archéologues avaient trouvé 1300 pieds de tuyaux en cuivre dans le Temple de Pyramide "Abu Sir" datée à la cinquième famille "2750 - 2625 BC."

Dans son livre , quant à l'utilisation de cuivre dans l'industrie des pièces de dirhams, l'auteur Al-Brioni a nié la question que la valeur de certaines pièces de cuivre peuvent égaler celle de dirhams fabriquées de l'argent.

Il a été prouvé que le principal cuivre brut est le sulfure mélangé avec le fer, et les autres matières premières qui sont: Copper glance, Cupric sulfide, cupric oxyde.

D'autre genre de forme du cuivre est la pierre verte utilisée pour des fins de décorations.
Durant l'exploitation d'autres métaux, le cuivre est utilisé dans la fabrication d'un certain nombre d'alliages, qui sont utilisés sur une large gamme et sont utiles également, dont le pourcentage se varie d'une alliage à l'autre.

Par exemple, "Albornjat" qui se compose d'alliage de cuivre contenant de quantité d'étain et on utilise les alliages de cuivre et de nickel ensemble pour que l'alliage sera résistée à la corrosion.

Le symbole scientifique de cuivre (Cooper) est (Cu), son numéro atomique est de 29, sont poids atomiques est de 63,54, sa densité est de 8,95, et le point de sa fusion est de 1083 ° C, le point de son ébullition est de 2310 ° C, et ses valences est 1 et 2.

Le cuivre se trouve dans la nature d'une façon individuel ou combiné, sous la forme d'oxydes, et on le purifie via l'anodisation.

Le cuivre est un matériel mou et flexible et interagit avec l'atmosphère constituant une sorte de rouille connu de cuivre oxyde, dont la couleur est verte, qui est une substance toxique et le cuivre d'une façon générale est lente à interagir avec les acides dilués.

Traduit par: Ahmad Al-Mutawakel-Majid Al-Jabery