SABA - Yemen news agency

Print date: 22-07-2018
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news357150.htm
  Enquêtes et reportages
Le Yémen est le pays le plus riche en minéraux dans le Moyen-Orient
[12/Juin/2014]


SANA'A, 12 Juin (SABA)-Le territoire du Yémen reste un territoire inexploré, et les biens de ses territoires garantissent le relance du pays et de le rendre l'un des pays distingués au Moyen-Orient.

Chaque jour les chiffres confirment que le Yémen est riche, tandis que d'autres chiffres montrent la pauvreté et le chômage, duquel le pays souffre, ce qui indique que le Yémen est l'un des pays les plus pauvres dans le monde, bien que le Yémen est riche avec ses biens et possède des facteurs et des capacités, dont manquent les pays les plus grands et les plus riches dans le monde, mais ils n'ont pas encore employé.

Le site Web "Iqtissadnews", en tant qu'un site de nouvelle spécialiste présente l'une des principales richesses oubliées et que on n'a pas employé totalement.

La richesse des minéraux est capable de réaliser la prospérité économique et de renverser l'équation de la pauvreté et de la misère qui règnent au Yémen.

Le Président de l'Association des producteurs et des exportateurs de marbre et de granit , Ahmed Al-Chalif, a indiqué que le Yémen a le plus grand stock de marbre au Moyen-Orient, notant que le membre yéménite est le plus qualificatif marbre dans le monde entier, avec ses deux qualités uniques à savoir: sa force, sa dureté, en plus de sa présence au Yémen dans des couleurs différentes et variées, allant de (dix à quinze couleurs).

Il a révélé que le Yémen possède 21 milliards de mètres cubes de réserves non découvertes des minéraux industriels dans 197 sites répartis sur un certain nombre de zones au Yémen.

14 milliards de mètres cubes est la quantité des réserves non découvertes concernant des importants métaux de haute pureté de Tuff, de Basalte, Dolomite, qui ont été découvert dans 130 endroits.

- En plus de la présence de plus de 40 sites de l'or et de l'argent au Yémen, avec une réserve spectateurs séduisantes, en même temps et avec des taux élevés dans la plupart des sites découverts.

Il a également noté la prolifération de la minéralisation de zinc et de plomb d'une façon large au Yémen, notamment à Sana'a, à Shabwa, à Hadramaout et avec un grand degré de concentration élevée.

Il a indiqué que le Yémen est riche de métal de Fer, de Titanium, de Vanadium dans le gouvernorat de Marib, avec une proportion de concentration de 94 % d'oxyde de fer.

Les réserves des minéraux dans la région de Mukayras sont estimées à 860 millions de tonnes avec un degré de concentration de 15,55% de fer, de 46 millions de tonnes d'oxyde de Titanium, d'une proportion de 5,3 de Titanium, 150 mille tonne de Vanadium et avec une proportion de 0,02% d'oxyde de Vanadium .

En ce qui concerne les minéraux dans le gouvernorat de Saada, M. Al-Chalif a noté que les réserves des minéraux dans la région de Saada sont estimées à un millier de tonnes, avec une proportion de concentration de 34% de fer, dans la région de Sabah d'Al-Baydha de 800 mille tonnes avec une proportion de 74% d'oxyde de fer, et dans la région de Mora 53,8 millions de tonnes, avec une concentration de 12% de fer, et de 4,4 % d'oxyde de Titanium, ajoutant que ces zones sont ouvertes.

Dans une interview publiée par le journal d'Al-Goumhoriah, M. Al-Chalif a souligné que le gypse existe en quantité commerciale dans les gouvernorats de Hodeïda, de Shabwa et de Marib.

Ajoutant que les réserves du Yémen de gypse sont estimées à 4,6 milliards de tonnes, dont la pureté est estimée à 97,5%, ainsi qu'il y a des quantités de marbre dans les gouvernorats de Taïz, de Hajjah, de Marib, d'Abyan et de Sana'a avec une réserve estimée à milliard de mètres cubes, en plus de 500 mille mètres cubes de réserves de roches de travertin à Sana'a, et à Ibb.

Des études montrent que les matières premières de base pour la fabrication de la porcelaine, de céramique se trouvent avec de grandes quantités, où il y a des minéraux de Feldspar dans les gouvernorats de Hajjah et d'Abyan avec une réserve de plus de 23 millions de mètres cubes, et se propagent les argiles industrielles dans plusieurs gouvernorats avec des réserves de plus de 120 millions de mètres cubes..

Des études de l'exploration indiquent également de la présence d'une quantité de plus de six milliards mètres cubes, comme de réserves, de verre de sable dans plusieurs zones.

Les études indiquent également que les réserves de roches granitiques et de gabbro existent un réserve de 1,6 milliards de mètres cubes, et que les réserves de quartz sont estimées à 13 millions de mètres cubes, ainsi que 75 millions de mètres cubes de réserves de minerai de zéolite.

On estime les réserves de roche de basalte de plus de 121 millions de mètres cubes et celle des roches d'Ignimbrite et du Tuff est estimée à 345 millions mètres cubes .

Des études ont révélé la présence de plus de 1,7 milliards de mètres cubes de réserves de minerai de scories volcaniques dans les gouvernorats de : Sana'a, Dhamar, Marib, Abyan, Shabwa et Amran, réserves de kaolin estimées à quatre millions de mètres cubes, en plus de 335 millions mètres cubes qui représentent le taux de la réserve de Perlite et de Pumice.

Sur le verre optique, il a ajouté que les études indiquent un avenir prometteur pour la fabrication du verre et de l'optique au Yémen, en raison de l'abondance de sable de silice, qui est la clé de matières premières dans l'industrie du verre, avec une haute spécification et réserve estimée de six milliards de mètres cubes, en plus de la présence de réserves de sel gemme estimées à 390 millions de mètres cubes.

En ce qui concerne l'industrie du ciment, il a noté que les réserves du Yémen de minéraux industriels pour la fabrication de ciment rend le Yémen le premier pays dans la production et l'industrie du ciment au Moyen-Orient, et le ciment se diffère d'une région à l'autre en fonction des matières premières.

A noter que toutes les matières premières pour le béton résistant à l'humidité se trouvent au Yémen.

les matériaux existants les plus importants: le calcaire, qui existe par une proportion de 70 à 80%, et les Scories , l'argile, le gypse et le fer.

En ce qui concerne le secteur de l'or, il a confirmé que le secteur de l'or est riche et les travaux de l'exploration n'ont pas couvert qu'une proportion de 10%, indiquant que l'or se trouve principalement dans la région d'Al-Mukalla à Hadramaout avec de haute proportion estimée à 16 grammes d'or par tonne, il existe également dans les gouvernorats d' Al-Jawf, de Marib et d'Al-Baydha, mais malheureusement on n'a pas exploré également dans le secteur des métaux n'a qu'une proportion de 10 %.

Il a souligné que les métaux lourds dans le sable existent de nombreux sites de sable noir contenant des métaux lourds, qui entrent dans de nombreuses industries comme celles des fuselages, des céramiques, des sanitaires, des réfractaires, des matériaux du papier de verre, le long de la côte de la mer d'Arabie et la mer Rouge, où les réserves de sable noir concernant les métaux Lourdes sont estimées à environ 500 millions de tonnes.

Traduit par / A. Al-Mutawakel –M. Al-Jabiry