SABA - Yemen news agency

Print date: 20-10-2018
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news261208.htm
  Enquêtes et reportages
Le 21 février - un jalon important dans la transition du Yémen
[20/Février/2012]

Par: Michele Cervone d'Urso, le chef de la délégation de l'Union européenne au Yémen

SANA'A, 20 Fév. (Saba) - Les Yéménites ont fait preuve de courage, détermination et l'engagement à la conduite de l'avant et de lancer un processus de transformation politique et la justice sociale dans l'année écoulée.

Cet esprit révolutionnaire a déclenché le processus de transition et le transfert pacifique du pouvoir le 21 Février par des élections présidentielles anticipées. La communauté internationale est unie en parlant d'une seule voix à l'appui de la transition du Yémen et les aspirations légitimes du peuple yéménite.

Les Yéménites ont enduré beaucoup de sacrifices dans l'année écoulée: des centaines de citoyens ont perdu leurs vies et ont été blessés; les plus vulnérables ont souffert de la hausse des transports et des prix des denrées alimentaires et de l'électricité limitée et de l'eau; des affrontements armés et des points de contrôle répartis dans les villes du Yémen. Le Yémen a été sur le bord d'un conflit dangereux.

Le Yémen a tourné une nouvelle page, depuis la signature le 23 Novembre de l'initiative du CCG. Bien que d'importants défis subsistent - notamment dans les domaines de la sécurité, la livraison et l'exclusivité sociale du processus - il ya eu des changements progressifs et visible, dans des circonstances exceptionnelles, en raison des efforts du vice-président Hadi, le gouvernement de réconciliation nationale et l'armée et du Comité de sécurité.

Les élections du 21 février permettront au vice-président Hadi et le gouvernement à engager avec tous les groupes politiques, ouvrir la voie au processus de dialogue national et de répondre aux énormes attentes du peuple yéménite. Un effort particulier sera fait pour tendre la main et apporter à bord de tous les non-signataires de l'initiative du CCG dans un processus politique inclusif.

Il faudra du temps et le Yémen a d'importants défis politiques, économiques et sociaux, mais les élections sont une première étape vers un état civil qui respecte les droits de tous les Yéménites.

L'initiative du CCG comporte deux phases: La première phase a permis d'établir les institutions de la transition, l'amélioration de la sécurité et la préparation des élections présidentielles anticipées qui se tiendront le 21 Février. Cette phase se terminera demain avec les élections présidentielles anticipées.

Les élections auront débloqué un processus de transition de 2 années permettant à tous les segments de la société yéménite de prendre une partie du processus de dialogue national et la réforme de la Constitution pour établir un Etat moderne et démocratique civile.

La large participation du peuple yéménite dans les élections marque une étape importante dans la transition du Yémen.

Il s'agit d'un vote pour ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire du pays - un chapitre en offrant la promesse d'attendu depuis longtemps le changement pour le peuple du Yémen.

Il est donc une occasion unique pour tous les blocs politiques du Yémen à laisser derrière la politique de confrontation, d'agir de bonne foi et marquer leur engagement pour un avenir commun et meilleur. Il ya encore une longue et sinueuse route avant, mais les Yéménites ont montré la capacité d'être en mesure de parvenir à un consensus, travailler ensemble et de construire un nouvel Etat.

L'Union européenne et la communauté internationale se sont engagées à travailler avec le gouvernement de réconciliation nationale afin d'assurer une large participation aux élections et un processus de dialogue national crédible qui rassemble le peuple yéménite en vertu des principes de tolérance et de coexistence.

Traduit par Imad Taher