SABA - Yemen news agency

Print date: 22-07-2018
Article link: http://www.sabanews.net/ar/news241726.htm
  Enquêtes et reportages
Le fromage yéménite, un délicieux repas qui attire les étrangers
[21/Mai/2011]

TAEZ, 21 Mai (SABA)-Durant les siècles et de génération en génération, l'industrie du fromage local au Yémen résiste encore aux défis de la modernité.

Depuis les anciens siècles, l'homme yéménite n'était pas paresseux ou dépendant sur les autres, mais, il a crée ses propres opportunités de travail, en particulier dans le domaine de l'industrie alimentaire, y compris l'industrie du fromage local yéménite, qui est un produit populaire célèbre, en particulier dans les zones rurales comme celles de Taez.

Le formage est extrait des laits des chèvres et des animaux, et fabriqués à la main, tout en exigeant des outils traditionnels dédiés à cette industrie.

Selon l'expert du fromage dans le marché d'Al-Shanini à Taez, Ghalib Al-Barhi, le fromage est extrait du lait des chèvres et des vaches qui vivent dans des enclos/maisons de campagne, selon les étapes suivantes:

Au début, le lait bouille sur un feu doux pendant une longue période après d'y ajouter le noyau de matériau extrait des chèvres appelées "Alivh", comprenant un matériel enzymatique, qui aide à séparer les éléments gras et l'eau que contient le lait.

Après, on le met à l'intérieur d'un morceau de tissu, qu'on lie étroitement, et on le laisse pour qu'il soit sec après environ 24 heures.

Après on le met dans un pâté en forme circulaire, et on l'expose à la fumée, pour qu'il soit rougeâtre.

Donc, on voit que les moyens de fabriquer le fromage local sont très simples et primitifs et on doit les développer.

M. Al-Barhi a indiqué que l'industrie du fromage exige de la patience, d'une haute précision et d'une bonne hygiène.

Il a ajouté que le fromage reste frais pendant 15 jours, mais la validité du fromage salé est estimé d'un mois ".

Après la fabrication du fromage local dans les maisons de la campagne, il sera commercialisé dans les marchés populaires.

Le responsable des ventes du formage, Yahya Hamadah, a indiqué que le fromage populaire est commercialisé sur les marchés populaires à Aden, à Taez et à Hodeidah et à la plupart d'autres villes du Yémen pour couvrir toutes les régions du Yémen, et il sera également exporté à l'extérieur du Yémen, mais en petites quantités.

Il a ajouté que sa fabrication et sa commercialisation fournissent aux travailleurs dans ses domaines des possibilités du travail dans les domaines du marketing et des ventes, desquelles profitent des milliers de familles yéménites.

Le vendeur du formage, Fath Mohammad, a souligné les marchés les plus importants de vente différentes sortes du fromage, en indiquant que l'industrie du fromage résiste toujours encore en face de la mondialisation, et des industries modernes du formage.

Il a précisé que les marchés du gouvernorat de Taez sont considérés comme des marchés centraux des différents types de fromage local, qu'ils seront distribués à l'ensemble des marchés des divers gouvernorats du Yémen, soulignant que l marché de "Al-Shanini" est l'un des marchées du formage les plus populaires dans le gouvernorat de Taez.

En ce qui concerne les zones les plus importantes de la fabrication du fromage, le vendeur Fath a indiqué que la région de "Makbana" et les zones de " Mekhlaf" Sharhab "et de " Alkadaha " sont les zones les plus célèbres à cet égard.

Il a précisé que cela signifie qu'il y a beaucoup de familles travaillent et gagnent leur vie dépanadant sur les revenus de la vente du formage et qui est un aliment indispensable.

Le fromage local est un repas important, décorant la table du petit déjeuner et du dîner au Yémen.

Parfois, on ajoute de tomates au fromage, de l'ail et de la coriandre, et cette vaisselle sert avec du pain cuit au four du potier et des poissons grillés.

Le vendeur de fromage dans le marché célèbre de Taez, Mounif Abdallah, a indiqué que les types les plus connus du fromage en termes de qualité est nommé "Al-Awchaqi", qui a été attribué à la zone de 'Al-Awchaqi dans le gouvernorat de Taez, sont exportés à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

Il a ajouté qu'on peut également vendre le formage dans le marché du poisson, précisant que le prix de chaque pièce circulaire du fromage est estimé de 5 à 20 $, ajoutant que le prix varie selon le type, la taille et la qualité du formage.

Il est à indiquer que l'un des investisseurs japonais a essayé d'établir une usine spécialisée de la fabrication et de la conserve du formage local dans le district de Hajdah au gouvernorat de Taez.

Mais ce rêve ne s'est pas réussi et il a été enterré dans les tiroirs de la bureaucratie et des complications administratives!

Dans ce contexte, les habitants de ce district blâment les cotés officielles qui négligent la subvention octroyée par le gouvernement français et l'Union européenne d'un montant de 2,5 millions d'euros en 2005 pour développer l'industrie du formage dans le gouvernorat de Taez.

La subvention a été disparue, et les rêves des habitants espérant de développer la fabrication du fromage a été également perdu, mais ils maintiennent encore cette industrie en utilisant leurs moyens conventionnels.

AM-MS