Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Le président Mahdi Al-Mashat assermente au Parlement
[Mercredi 25 Avril 2018]
Président par intérim de Shura rencontre un représentant résident des Nations Unies
[Mardi 17 Avril 2018]
Bin Habtour félicite son homologue syrien
[Lundi 16 Avril 2018]
Une opération suicide échouée à Ibb
[Lundi 16 Avril 2018]
M. Sharaf rencontre le représentant résident de l'OIM à Sanaa
[Dimanche 15 Avril 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Rassemblement de masse condamne assassinat d'Al-Sammad, soutient Al-Mashat
[Mercredi 25 Avril 2018]
Les avions de combat d'agression saoudienne frappent Hodeidah
[Mercredi 25 Avril 2018]
Six raids aériens saoudiens contre Sanaa
[Mercredi 25 Avril 2018]
CNF pleure le Président Al-Sammad
[Mardi 24 Avril 2018]
Ministère de l'Information pleure le président Al-Sammad
[Mardi 24 Avril 2018]
 
  Economie
Le secteur agricole au Yémen perd plus de 16 millions $ en raison de l'agression saoudo-américaine
[Mardi 28 Mars 2017]
Analyse des offres d'achat des bons du trésor par la BCY
[Vendredi 24 Mars 2017]
Le Japon apporte une contribution de 13 millions $ au PAM, destinés au financement de programmes d’assistance alimentaire au Yémen
[Mercredi 08 Mars 2017]
Amarn: Inauguration du projet des aides d'urgence au district d'Al-Swdah
[Dimanche 12 Février 2017]
ONU: Plan d'action humanitaire à la situation au Yémen ayant besoin de 2,1 milliards dollars
[Jeudi 09 Février 2017]
 
  Enquêtes et reportages
UNICEF: La guerre au Yémen est une guerre contre les enfants
[Mercredi 27 Décembre 2017]
L'histoire d'une ville embrassant tout le monde
[Mardi 14 Novembre 2017]
Femme yemenite regle un probleme de vegenance!
[Samedi 28 Octobre 2017]
Alain Corvez: Les pays occidentaux complices de crimes contre l’humanité au Yémen
[Lundi 08 Mai 2017]
Renforcer la résilience des gens au Yémen
[Samedi 22 Avril 2017]
  Locales
OMS: le choléra a tué 242 Yéménites en 3 semaines
[Lundi 22 Mai 2017]

SANA'A, 22 Mai (SABA)- L’épidémie de choléra, qui sévit au Yémen depuis fin avril, a fait 242 morts et 23.425 cas suspects dans ce pays en guerre, a indiqué vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui craint jusqu’à 250.000 cas d’ici six mois.

Jeudi, 3.460 nouveaux cas suspects ont été recensés et 20 décès ont été imputés au choléra dans le pays, où environ deux tiers de la population souffrent de la faim, selon l’ONU.

"La vitesse de recrudescence de cette épidémie de choléra est sans précédent ", a déclaré aux médias à Genève, par téléphone, le représentant de l’OMS au Yémen, Nevio Zagaria.

Le choléra est une infection intestinale aiguë due à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae.

Pour les personnes qui manifestent des symptômes, ceux-ci restent bénins à modérés dans la majorité des cas, tandis que chez une minorité, une diarrhée aqueuse aiguë, s’accompagnant de déshydratation sévère, se développe. En l’absence de traitement, elle peut entraîner la mort très rapidement, selon l’OMS.

L’épidémie s’étend dans le pays où les installations hospitalières et les conditions d’hygiène se sont détériorées en raison de la guerre lancée par la Coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, avec l’aide de miliciens locaux fidèles au président contesté Abed Rabbo Hadi Mansour depuis mars 2015.

La guerre a provoqué une grave crise humanitaire au Yémen. Environ 19 millions d’habitants, soit environ deux tiers de la population, ont un besoin urgent d’aide humanitaire.

Selon l’OMS, les combats ont fait plus de 8.000 morts, majoritairement des civils, et plus de 44.500 blessés depuis mars 2015.

M. Zagaria a explique que les agences de l’ONU se préparaient à lancer « un plan d’urgence contre le choléra » au Yémen dans les 48 prochaines heures, afin de multiplier le nombre de centres de traitement et de réhydratation.

Il a par ailleurs déploré le manque de fonds reçus pour venir en aide aux autorités du Yémen pour réparer les infrastructures.

"La vitesse (de propagation) de la maladie est trop élevée et ils ont besoin d’un appui substantiel, afin de réparer le réseau d’égouts " et de traiter et purifier le système sanitaire, a-t-il expliqué.

AS/AS

SABA
  plus d'information (Locales)
Mis a jour le: Jeudi 26 Avril 2018 00:04:21 +0300