Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Échec des tentatives de cloner des institutions militaires
[Lundi 19 Février 2018]
Les deux ministères de l'Industrie et des Transport discutent de la coopération mutuelle
[Lundi 19 Février 2018]
Le Premier ministre inspecte le ministère de la jeunesse
[Dimanche 18 Février 2018]
Le parlement yéménite adopte une convention arabe pour combattre le crime organisé
[Samedi 03 Février 2018]
Services de sécurité politique, national offrent de aides financières, cadeaux aux familles de martyrs
[Samedi 03 Février 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Raids sanglants US-Saoudienne
[Mardi 20 Février 2018]
Avions de combat de coalition saoudienne frappent Hodiedah
[Mardi 20 Février 2018]
Artillerie d'armée de Yémen cible rassemblement de mercenaires à Baydha'a
[Mardi 20 Février 2018]
Artillerie d'armée de Yémen cible rassemblement de mercenaires à Baydha'a
[Mardi 20 Février 2018]
Armée de Yémen détruit bulldozer militaire saoudienne à Midi
[Mardi 20 Février 2018]
 
  Economie
Le secteur agricole au Yémen perd plus de 16 millions $ en raison de l'agression saoudo-américaine
[Mardi 28 Mars 2017]
Analyse des offres d'achat des bons du trésor par la BCY
[Vendredi 24 Mars 2017]
Le Japon apporte une contribution de 13 millions $ au PAM, destinés au financement de programmes d’assistance alimentaire au Yémen
[Mercredi 08 Mars 2017]
Amarn: Inauguration du projet des aides d'urgence au district d'Al-Swdah
[Dimanche 12 Février 2017]
ONU: Plan d'action humanitaire à la situation au Yémen ayant besoin de 2,1 milliards dollars
[Jeudi 09 Février 2017]
 
  Enquêtes et reportages
UNICEF: La guerre au Yémen est une guerre contre les enfants
[Mercredi 27 Décembre 2017]
L'histoire d'une ville embrassant tout le monde
[Mardi 14 Novembre 2017]
Femme yemenite regle un probleme de vegenance!
[Samedi 28 Octobre 2017]
Alain Corvez: Les pays occidentaux complices de crimes contre l’humanité au Yémen
[Lundi 08 Mai 2017]
Renforcer la résilience des gens au Yémen
[Samedi 22 Avril 2017]
  Enquêtes et reportages
Yémen: Un pays des opérations de contrebande d'armes et de manuscrits
[Lundi 20 Octobre 2014]


Les opérations variées de contrebande se poursuivent, sans arrêt, au Yémen, à travers les frontières terrestres et maritimes, depuis l'année dernière pérennant des moyens pour faire passer d'un grand nombre, y compris des navires et des bateaux, qui contiennent habituellement des expéditions de marchands yéménites d'une façon officielle à partir des différents ports du Yémen.

Les opérations de contrebande au Yémen, comprennent des quantités des médicaments, des produits chimiques, des toxines et des produits de qualité inférieure garantis par des contrebandiers et commandés habituellement par des marchandises yéménites.

Ces marchandises sont transmises au Yémen pour les vendre aux consommateurs et les opérations les plus important de contrebande comprennent des livraisons d'armes qui entrent au Yémen, dont on annonce l'arrestation d'un certain nombre.

Des travailleurs dans le port d'Aden affirment au site web Yafa'anews que les livraisons de contrebande d'armes, de toxines, de médicaments et de marchandises, dont on annonce l'arrestation, ne représentent seulement qu'une petite fraction parmi d'autres expéditions passant par le port d'Aden et d'autres ports yéménites.

Certains commerçants ayant du pouvoir faites des pressions sur les responsables sécuritaires et administrateurs, en y versant quelquefois d'argents, à fin de faire passer ces expéditions officiellement comme des marchandises autorisées, et cela a été confirmé par les travailleurs.

Au temps que des sources yéménites suprêmes de sécurité indiquent que ces envois arrivent au Yémen à travers des gangs internationaux, comprenant des personnages de différentes nationalités, y compris celles en provenance de l'Afrique, de l'Érythrée, du Djibouti et du Yémen.

Il est à confirmer que les livraisons d'armes, entrent au nom de marchands d'armes yéménites, dont leurs noms sont trouvés auprès les autorités yéménites à Sana'a, mais la collusion officielle avec ces personnes influentes et contrebandiers reste le maître de la situation.

Il convient de noter que d'une source de sécurité yéménite responsable a récemment dévoilé que les autorités yéménites ont saisi des dizaines de cargaisons d'armes turques de contrebande au Yémen, au cours des six premiers mois de cette année, à travers la côte du port de Moka et de Bab el Mandeb.

Il est à expliquer que l'une des livraisons comprend de 50 pistolets d'une valeur de plus d'un milliard de riyal yéménite.

Cas de l'absence de mémoire.

La contrebande d'antiquités et de manuscrits au Yémen est l'un des formes de contrebande qui menacent le patrimoine culturel au Yémen.

Chaque semaine, on arrête des antiquités, que les contrebandiers ont l'intention de les envoyer à l'étranger, via plusieurs ports du Yémen, ce qui suscite la panique parmi les personnes concernées et la population générale.

Et tout le monde réclame des mesures sévères et un effet dissuasif contre ceux qui accusent au Yémen tous ces dégâts.

Le site web 26 Septembre.net a évoqué la question de la contrebande d'antiquités pour connaitre les bénéficiaires de ce phénomène, la nature des mesures prises par les autorités compétentes contre les contrebandiers et le mécanisme du processus pour assurer l'éradication des gangs de contrebande d'antiquités.

Cependant, en raison de l'absence de réponse de certaines des autorités concernées pour lutter contre ce phénomène chronique sur des prétextes futiles, ce qui ne sert pas l'intérêt national, nous avons décidé de publier de ce scrutin de presse:

Dans ce contexte, le Président de l'Autorité générale pour les musées, M. Abdallah Mohammed Bawazir, a tenu une conférence de presse, dans laquelle il a abordé le rôle et l'activité de son autorité, en matière de l'arrestation de trafiquants pour réduire le phénomène de l'opération de contrebande, via l'arrestations des pièces de l'antiquité à l'intérieur du pays, sa restauration de l'extérieur du pays et jeter la lumière sur nombreux symboles de la contrebande.

Considérant que le phénomène de la contrebande est un phénomène mondial, duquel souffre le Yémen et beaucoup de pays du monde.

Il a précisé qu'on a nommé des gardes pour les sites archéologiques, construit des clôtures pour tant des sites archéologiques dans tous les gouvernorats, activé du rôle de l'autorité de l'arrêt judiciaire, nommé d'un mandataire pour suivre les affaires de contrebande et activer la coopération et la coordination avec la police internationale (Interpol) pour avertir et récupérer les pièces d'antiquités, nommé également des délégués à l'Autorité générale des antiquités, auprès des ports, aériens, terrestres et marins pour la lutte contre la contrebande et les arrestations des méchants, en coordination avec les services de coutumes et de sécurité et l'acquisition des pièces antiques et de manuscrits via l'autorité et le Fonds du patrimoine culturel au sein du ministère de la Culture et du Tourisme.

Ratisser au hasard

Dr. Bawazir a indiqué que les causes du phénomène de la contrebande d'antiquités sont la destruction et le creusement au hasard des sites archéologiques, surtout ceux situés dans les zones isolées, en particulier dans les gouvernorats d'Al-Jawf, de Marib et de Shabwa, le transfert et la vente de ces pièces antiques par des yéménites et des arabes à travers les réseaux professionnels de contrebande, ayant de liens internationaux dans le domaine de la contrebande de l'archéologie.

Relâchement dans l'application de la loi

Le professeur d'archéologie et d'inscriptions à l'Université de Sana'a, Dr Yousef Mohammed Abdullah, a indiqué que le phénomène de la contrebande reflète le relâchement dans l'application de la loi et de l'ordre d'un part, et le manque de sensibilisation des citoyens, d'autre part.

il y a la loi de protection des monuments, l'une des meilleures lois dans les pays arabes et on doit l'activer, soit au niveau de l'autorité concernée soit au niveau des autorités locales.

Il faut travailler constamment et vigoureusement pour réduire la contrebande d'antiquités via les différents ports du pays.

Les problèmes de la frontière sont des principaux facteurs, qui ont contribué à augmenter le phénomène de la contrebande et depuis la première étape prise par les dirigeants politiques concernant la démarcation complète de la frontière, le phénomène de contrebande disparaît lentement.

Si les opérations de contrebande à travers les ports terrestres et maritimes sont nombreuses, il sera difficile d'organiser les flux d'objets à travers les frontières.

il est connu que la majorité des opérations de contrebande ont été faites à travers les frontières du nord et de l'est avant la démarcation des frontières, mais les opérations de contrebande augmentent également chaque fois qu'on allège les mesures prises à cet égard.

Traduit par: Ahmad Al-Mutawakel-Majid Al-Jabery


Saba
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 20 Février 2018 23:10:53 +0300