Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
M. Sharaf rencontre le responsable des affaires politiques de l'ONU
[Lundi 15 Janvier 2018]
Le président rencontre le gouverneur d'Amran et des cheikhs tribaux
[Samedi 13 Janvier 2018]
Wahj Al-Hayah conclut un stage dans le domaine de Sphère
[Dimanche 07 Janvier 2018]
Arrivée d'une délégation des Nations Unies à Sana'a
[Samedi 06 Janvier 2018]
Discussion du mécanisme du travail diplomatique
[Mercredi 03 Janvier 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Meurtre d'un certain nombre de mercenaires dans une embuscade à Baydha'a
[Mardi 16 Janvier 2018]
Blessure de deux femmes dans l'explosion d'une bombe à fragmentation
[Mardi 16 Janvier 2018]
Hodeïda: Meurtre de deux civils et blessure de trois dans un raid
[Mardi 16 Janvier 2018]
Amran: Dix raids de l'aviation de l'agression saoudienne
[Mardi 16 Janvier 2018]
Frappes aériennes et de missiles contre le province de Sa'dah
[Mardi 16 Janvier 2018]
 
  Economie
Le secteur agricole au Yémen perd plus de 16 millions $ en raison de l'agression saoudo-américaine
[Mardi 28 Mars 2017]
Analyse des offres d'achat des bons du trésor par la BCY
[Vendredi 24 Mars 2017]
Le Japon apporte une contribution de 13 millions $ au PAM, destinés au financement de programmes d’assistance alimentaire au Yémen
[Mercredi 08 Mars 2017]
Amarn: Inauguration du projet des aides d'urgence au district d'Al-Swdah
[Dimanche 12 Février 2017]
ONU: Plan d'action humanitaire à la situation au Yémen ayant besoin de 2,1 milliards dollars
[Jeudi 09 Février 2017]
 
  Enquêtes et reportages
UNICEF: La guerre au Yémen est une guerre contre les enfants
[Mercredi 27 Décembre 2017]
L'histoire d'une ville embrassant tout le monde
[Mardi 14 Novembre 2017]
Femme yemenite regle un probleme de vegenance!
[Samedi 28 Octobre 2017]
Alain Corvez: Les pays occidentaux complices de crimes contre l’humanité au Yémen
[Lundi 08 Mai 2017]
Renforcer la résilience des gens au Yémen
[Samedi 22 Avril 2017]
  Enquêtes et reportages
Le Yémen et le trafic d'enfants
[Jeudi 24 Avril 2014]

SANA'A, 24 Avril (SABA)- La vente d’enfants est une infraction extrêmement rare au Yémen.

Aucun tribunal yéménite n’a eu jusqu’à présent à connaître d’un tel délit, mais les lois nationales contiennent des dispositions qui érigent en infraction la vente d’enfants, le but étant de prévenir, le cas échéant, cette pratique est de punir ceux qui s’en rendent coupables.

Selon les rapports internationaux, la moitié de la population du Yémen, près de 50% de la population , ont moins de15 ans, et plus de 35 %de la population du Yémen sont pauvres.

D'autres part le taux de mortalité des enfants «moins de 5 ans» et la mortalité maternelle au Yémen sont plus que les pays du Moyen-Orient.

En outre, les enfants du Yémen sont au sommet de la liste des enfants du monde les plus en violation de leurs droits et qui sont exposés à la violence, le mariage précoce, le trafic des enfants et d'autres problèmes, rendent le gouvernement yéménite a mis une haute priorité à prendre des mesures pour remédier à ces problèmes concernant les enfants, en particulier après la signature et la ratification d'un certain nombre de conventions internationales et régionales en ce qui concerne notamment la Déclaration des droits de l'enfant.

Selon Omar Al- Zabidi, chercheur spécialiste Saoudien dans l'affaire de trafic d'enfants, qui a commencé à analyser les informations et a constaté que l'aspect le plus difficile de ce fichier dans le complexe. De nombreux enfants de Sana' a, capitale du Yémen, et des autres gouvernorats yéménites sont obligés par leurs familles à travailler comme des mendiants à l’intérieur ou à l’extérieur du pays par exemple dans le Royaume d'Arabie 'Saoudite .

On parle de trafic d'enfants dès que ceux-ci sont déplacés à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières par la force, la coercition ou la ruse sont placées dans des situations où ils sont exploités économiquement ou sexuellement . Les enfants victimes du trafic des enfants peuvent être exploités comme enfants soldats, travailleurs agricoles, domestiques, etc.

Les trafiquants, qui détiennent des enfants à récolter des millions de riyals, exploitent souvent l'extrême pauvreté des parents, tout en leur faisant croire qu'il s'agit d'une occasion par laquelle leur enfant aura la possibilité d'acquérir une formation professionnelle et une source de revenu. Dans de nombreux cas, les enfants faisant l'objet de trafic, ont perdu l'un ou l'autre de leurs parents sinon les deux.

Le trafic sert ici un marché du travail nécessitant une main d'œuvre peu qualifié surtout pour servir de domestique et la prostitution.

L’exploitation des enfants profite de la pauvreté, de la situation familiale et de l’ignorance qui détermine également la nature du trafic basé sur la tromperie, l'esclavage pour dettes et les disparités économiques. Les enfants victimes de trafic servent la prostitution, la mendicité et le petit commerce de rues. Au Yémen, les enfants finissent comme serviteurs ou combattants de milices armées.

Rédigé par/ Fouad Al-Haidari



SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 16 Janvier 2018 13:16:59 +0300