Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Président par intérim de Shura rencontre un représentant résident des Nations Unies
[Mardi 17 Avril 2018]
Bin Habtour félicite son homologue syrien
[Lundi 16 Avril 2018]
Une opération suicide échouée à Ibb
[Lundi 16 Avril 2018]
M. Sharaf rencontre le représentant résident de l'OIM à Sanaa
[Dimanche 15 Avril 2018]
Arrivée d'une mission de l'Union européenne à Sana`a
[Samedi 14 Avril 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
15 raids de coalition d'agression saoudienne frappent Hajjah
[Samedi 21 Avril 2018]
Ministère des Affaires étrangères du Yémen condamne le meurtre du membre du personnel de l'CRS à Taiz
[Samedi 21 Avril 2018]
Dizaines de mercenaires de coalition d'agression tués, blessés à Taiz
[Samedi 21 Avril 2018]
Trois raids sur Hajjah
[Samedi 21 Avril 2018]
L'armée attaque des sites mercenaires saoudiens sur la côte ouest
[Samedi 21 Avril 2018]
 
  Economie
Le secteur agricole au Yémen perd plus de 16 millions $ en raison de l'agression saoudo-américaine
[Mardi 28 Mars 2017]
Analyse des offres d'achat des bons du trésor par la BCY
[Vendredi 24 Mars 2017]
Le Japon apporte une contribution de 13 millions $ au PAM, destinés au financement de programmes d’assistance alimentaire au Yémen
[Mercredi 08 Mars 2017]
Amarn: Inauguration du projet des aides d'urgence au district d'Al-Swdah
[Dimanche 12 Février 2017]
ONU: Plan d'action humanitaire à la situation au Yémen ayant besoin de 2,1 milliards dollars
[Jeudi 09 Février 2017]
 
  Enquêtes et reportages
UNICEF: La guerre au Yémen est une guerre contre les enfants
[Mercredi 27 Décembre 2017]
L'histoire d'une ville embrassant tout le monde
[Mardi 14 Novembre 2017]
Femme yemenite regle un probleme de vegenance!
[Samedi 28 Octobre 2017]
Alain Corvez: Les pays occidentaux complices de crimes contre l’humanité au Yémen
[Lundi 08 Mai 2017]
Renforcer la résilience des gens au Yémen
[Samedi 22 Avril 2017]
  Enquêtes et reportages
Artisanat de la poterie au Yémen et la nécessité de son maintien
[Lundi 16 Mai 2011]

Edité en arabe par: le journal de Riyad

SANA'A, 16 Mai (SABA)-Le Yémen a été connu depuis des siècles antiques d'un certain nombre d'artisanat populaire, dont les types les plus importants: l'industrie de la poterie, du cuir, de la sculpture sur le bois, la formulation de grenat et celle des broderies, de la fabrication de Jambia et d'autre.

A travers des divers siècles, des différentes industries d'artisanat ont été héritées de génération en génération, mais l'émergence de produits industriels afflués aux marchés yéménites, après l'essor industriel conduit à la disparition d'un certain nombre de produits artisanaux au Yémen, bien que de nombreuses familles ont continué à maintenir une carrière professionnelle, sous la pression de la nécessité et pour assurer des sources pour gagner leur vie.

L'industrie artisanale de la poterie est un métier populaire hérité, où les travailleurs possèdent un sens de l'art, qui leur permet de diversifier leur production, profitant de ses rendements financiers élevés et maintenant de l'héritage du passé.

Un ancien métier populaire

Bien que ce métier a été presque complètement disparu dans le stade du boom pétrolier dans les pays du Golfe, lorsque leurs propriétaires ont émigré pour travailler dans ces pays, mais la deuxième guerre du Golfe en 1990 a forcé les migrants de revenir au Yémen pour faire face au manque de possibilités d'emploi, donc plusieurs personnes ont préféré de revivre la carrière de la poterie pour gagner leur vie.

En conséquence, le pourcentage de produits, de la poterie dans les marchés populaires a été élevé sur des multiple formes et multi objets, comme ils ont été faites au Yémen, depuis des anciens siècles et des sources historiques ont révélé que les yéménites ont importé les outils de la poterie avant 1295 en Egypte, en Irak, en
Perse, en Inde, en Chine, en Ethiopie et Chypre.

Poterie

Selon les travailleurs dans ce domaine, l'industrie de la poterie exige la fourniture de plusieurs choses, dont la plus importante est la boue laiteuse, qui existe sous la forme des fils dans le sol et les montagnes, dont on l'appelle "poussière rouge".

Le succès de l'industrie de la poterie nécessite la sélection du niveau de la qualité approprié du sol et le mélanger avec de l'eau et préparer une certaine quantité de boue.

Le rôle d'experts professionnels dans la formation de l'argile en différents articles, de diverses tailles et fins vient ici.

A la suite les pièces de la poterie seront séchées avant de les mettre dans un four traditionnel du Charbon.

Le temps nécessaire pour fabriquer de la poterie varie en fonction de la qualité de sa forme, sa taille et son objet.

Et à haute température pendant un certain temps, connu facilement par des potiers, les pots gagnent beaucoup de rigidité et de résistance aux chocs et certains se distinguent des couleurs différentes dessinés sur les pots avant de les mettre dans les fours, puis on les envoie vers le marché.

Les modernes industries ont harcelé les ventes de la poterie, lors d'une visite par le journal Al-Riyad au marché des produits en argile dans la veille ville de Sana'a, certains commerçants ont affirmé que ce qui harcèle l'industrie céramique est l'importation des biens industriels.

Les outils de ménage sont utilisés comme marmites où sert à poire du café, du thé et de l'eau, ont été remplacés par des produits importés avec du prix du bon marché.

Le marchand "Al-Matari a indiqué que les ventes de la poterie s'augmentent aux périodes, où les touristes achètent de sculptures historiques figuratives et symboliques avec de devises étrangère sou locales, en particulier ceux comprenant des inscriptions et des dessins expressifs inspirées par l'héritage du Yémen.

Selon le Cheikh des vendeurs de la poterie, Hussein Al-Mawla, l'expansion de l'utilisation du four de gaz dans la ville et la campagne a permis de réduire la vente d'art en argile, utilisant du charbon pour produire du pain ou cuire des aliments très délicieux, et cela menace de la disparition des marchandises de l'industrie de la poterie.

Donc les potiers ont proposé au gouvernement d'accroître l'intérêt accordé aux artisanats de la poterie à travers le travail d'une étude de faisabilité, qui déterminera les places disponibles pour la renaissance de ce métier afin d'assurer de nouvelles opportunités du travail et réduire des taux de chômage élevé de la main-d'œuvre.

Et après qu'une mission allemande architecturale a découvert une ville architecturale dans la zone de Saber à Lahj, dont les habitants ont été des potiers, le gouvernement a fait de l'attention au développement des industries de la poterie, qui sert également l'industrie du tourisme.

Cela a été dans le contexte des résultats des poterie historique appartient à l'Etat Himyarite et Sabéen qui ont été découvertes.

Et bien que les poteries découvertes ont été enterrées dans le sol, mais elles ont été essuyées pour rendre ses différents inscriptions très clairs, comme elles semblent cohérentes, non cassés ou fissurés, malgré la longue période historique, qui a passé depuis leur fabrication.

Ici, nous voyons la nécessité de soutenir le Centre national pour le développement de l'artisanat, qui a entamé ses travaux en 1988 après que le gouvernement et le PNUD se sont convenus de l'établir pour relancer l'artisanat folklorique, qu'il a été presque disparu.

Enfin, la protection de l'artisanat, notamment celle de la poterie représente une solution partielle du problème du chômage, duquel une forte proportion de la main-d'œuvre souffre, comme ils sont capables de fonctionner au Yémen et contribue à maintenir les industries du Yémen.

AM-MS


saba
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Dimanche 22 Avril 2018 12:26:51 +0300