Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
M. Sharaf rencontre le responsable des affaires politiques de l'ONU
[Lundi 15 Janvier 2018]
Le président rencontre le gouverneur d'Amran et des cheikhs tribaux
[Samedi 13 Janvier 2018]
Wahj Al-Hayah conclut un stage dans le domaine de Sphère
[Dimanche 07 Janvier 2018]
Arrivée d'une délégation des Nations Unies à Sana'a
[Samedi 06 Janvier 2018]
Discussion du mécanisme du travail diplomatique
[Mercredi 03 Janvier 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Meurtre d'un certain nombre de mercenaires dans une embuscade à Baydha'a
[Mardi 16 Janvier 2018]
Blessure de deux femmes dans l'explosion d'une bombe à fragmentation
[Mardi 16 Janvier 2018]
Hodeïda: Meurtre de deux civils et blessure de trois dans un raid
[Mardi 16 Janvier 2018]
Amran: Dix raids de l'aviation de l'agression saoudienne
[Mardi 16 Janvier 2018]
Frappes aériennes et de missiles contre le province de Sa'dah
[Mardi 16 Janvier 2018]
 
  Economie
Le secteur agricole au Yémen perd plus de 16 millions $ en raison de l'agression saoudo-américaine
[Mardi 28 Mars 2017]
Analyse des offres d'achat des bons du trésor par la BCY
[Vendredi 24 Mars 2017]
Le Japon apporte une contribution de 13 millions $ au PAM, destinés au financement de programmes d’assistance alimentaire au Yémen
[Mercredi 08 Mars 2017]
Amarn: Inauguration du projet des aides d'urgence au district d'Al-Swdah
[Dimanche 12 Février 2017]
ONU: Plan d'action humanitaire à la situation au Yémen ayant besoin de 2,1 milliards dollars
[Jeudi 09 Février 2017]
 
  Enquêtes et reportages
UNICEF: La guerre au Yémen est une guerre contre les enfants
[Mercredi 27 Décembre 2017]
L'histoire d'une ville embrassant tout le monde
[Mardi 14 Novembre 2017]
Femme yemenite regle un probleme de vegenance!
[Samedi 28 Octobre 2017]
Alain Corvez: Les pays occidentaux complices de crimes contre l’humanité au Yémen
[Lundi 08 Mai 2017]
Renforcer la résilience des gens au Yémen
[Samedi 22 Avril 2017]
  Enquêtes et reportages
Kamariah.. Une main-d'œuvre du style architectural du Yémen
[Samedi 14 Mai 2011]
SANA'A, 14 Mai (SABA)-Le style architectural du Yémen s'est caractérisé depuis les anciens siècles des aspects esthétiques de l'Art déco.

Il représente une unité de l'art, dont les formes sont très évidentes à l'époque islamique, à travers la construction des mosquées, des châteaux, des forteresses, des outils tels que les pichets en laiton clouté d'argent et d'or, des fenêtres, des portes et des Kamariahs.

(Kamariah nom donné aux ouvertures cintrées-dessus des fenêtres) qui couvrent les façades des bâtiments.

Les Kamariahs reflètent la compétence de l'architecture yéménite, en plus qu'ils représentent une décoration, ils sont également parmi les caractéristiques les plus importantes de l'architecture du Yémen et des composantes esthétiques de tout bâtiment, que ce soit une maison ou une mosquée ou une école ou des bâtiments publics.

Cet art yéménite folklorique depuis les temps anciens a été l'héritage des grands-parents et il y a des familles qui sont connues dans l'art de la fabrication des Kamariahs au Yémen.

Kamariah a été inventé par l'homme yéménite et a été appelé par le peuple de Sana'a au nom de "Kamariah" parce qu'il se compose des pièces de verre en couleurs, ce qui permettent l'accès à la lumière et ces pièces en couleurs sont similaires à la lumière "Kamar" en arabe.

Kamariah est placé aux plus hauts des fenêtres en bois pour assurer l'éclairage intérieur, après la fermeture des volets, dont la fermeture la journée ou la nuit accuse le manque de l'éclairage naturel à l'intérieur de la maison.

L'architecture yéménite a utilisé depuis les anciens siècles une sorte de pierres de marbre dans la fabrication de Kamariah, qui sont transparentes et légères et coupées selon les mesures nécessaires.

L'architecture yéménite a développé Kamariah utilisant de "plâtre" et y dessiné et ajouté des inscriptions gravées à son goût, qui ont mis en relief des morceaux de verre artistique en couleur délicate qui ont rempli les espèces libres des inscriptions différentes de Kamariah.

La fabrication de Kamariah est une procédure technique révèle beaucoup de sens et du goût mental et émotionnel de l'art et nous savons que la fabrication de Kamariah nécessite des machines simples et primitifs, qui ne dépassent pas le couteau pour fabriquer ces pièces artistiques et décoratives très belles et multiples, qui embellissent les maisons yéménites.

Fabrication de Kamariah

Selon Mohammad Basha, qui est un travaillant dans le domaine la fabrication des Kamariahs, la fabrication de Gamariah se réalise selon les procédures suivantes:

- Au début on apporte de " plâtre "qui est le principal matériau pour la fabrication de Kamariah provenant des rochers dispersés en dehors de la ville de Sana'a, après le processus du broyage, nous y ajoutons de l'eau puis on le verser dans une planche de bois selon des dimensions précises.

A la suite nous dissonons la forme de Kamariah et son cadre intérieur via les étriers et vient après le processus de la décoration, en utilisant des couteaux et des étriers alors nous entamons le processus de grave pour mettre en relief la décoration.

Puis on laisse Kamariah pour deux jours pour qu'il soit sèche, et on l'enlève et mettre sur un sol lisse et entame l'étape de l'installation de verre, à la fin vient la dernière étape de nettoyer le reste de plâtre, ce qui aide à installer de la décoration de Kamariah dans sa forme finale.

"Décoration Selon Al-Bacha les formes décoratives sont nombreuses et variées et dépendent essentiellement sur le talent, l'imagination de l'artisan et le désir du client qui détermine la forme décorative qui veut avant de commencer la fabrication.

Aspects esthétiques

Kamariah a un aspect esthétique ayant une importance qui réside dans l'éclairage intérieur de la maison, vu il reflète la lumière du soleil pendant le jour et reflète celle de la lune dans la nuit, et constitue avec ses multiples couleurs de belles formes, y compris les couleurs bleu, vert et jaune, et la sélection et la mélange attentive des couleurs assure une éclairage vibrante.

Les origines de ce métier

Les origines de ce métier remonte, selon M. Al-Bacha aux juifs yéménites qui ont été connus pour la précision et le dessin des peintures et des formes distinctes de Kamariah d'une grande beauté, comme la plupart des fabrications artisanales au Yémen.

Le maintien du patrimoine M. Al-Bacha a ajouté que la construction actuelle au Yémen ne respecte pas les règles de la construction dans l'architecture patrimoniale du Yémen, le fait que les constructeurs n'ont pas de l'expertise à cet égard et le manque de sessions des constructeurs et des artisans.

AM-MS

saba
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 16 Janvier 2018 23:19:37 +0300