Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
L'equipe de Wahda bat celle de 22 Mai dans les finales du tournoi de 17 Octobre
[Samedi 20 Octobre 2018]
Tourisme organise une manifestation devant l'ONU pour dénoncer le ciblage du secteur du tourisme
[Vendredi 19 Octobre 2018]
Le cyclone Luban se dirige vers Aden: NMC
[Vendredi 19 Octobre 2018]
La police arrête neuf accusés de vol forcé
[Vendredi 19 Octobre 2018]
Un fonctionnaire du FM rencontre le représentant résident de la FAO
[Jeudi 18 Octobre 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Deux raids aériens contre le district de Sirwah à Marib
[Mardi 23 Octobre 2018]
Une opération offensive sur les sites des mercenaires à Marib
[Mardi 23 Octobre 2018]
Le projet d'alimentation scolaire lance le repas de l'école à 10 provinces
[Mardi 23 Octobre 2018]
L'aviation de l'agression lance quatre raids contre la province de Hodeïda
[Mardi 23 Octobre 2018]
Deux citoyens blessés suite des raids contre Hajjah
[Mardi 23 Octobre 2018]
 
  Economie
L'Association pour la protection des consommateurs lance programme sur la sécurité des aliments et l'environnement
[Dimanche 07 Octobre 2018]
Le bureau exécutif à Bayda a discuté du niveau de performance du travail
[Dimanche 07 Octobre 2018]
1er Festival du café yéménite, le chocolat conclu dans la capitale
[Jeudi 04 Octobre 2018]
Analyse des offres de bons du Trésor au-delà de 198 YR à la Banque centrale du Yémen
[Jeudi 04 Octobre 2018]
Le maire de la capitale inspecte des travaux d'asphalte dans plusieurs quartiers de la capitale
[Jeudi 04 Octobre 2018]
 
  Enquêtes et reportages
L'armée inflige aux mercenaires de l'aggression payés par les saoudiens lourdes pertes Durant les dernière 24 heures
[Samedi 13 Octobre 2018]
Rapport : L'armee infilige aux mercenaires payés par les saoudiens grandes pertes duarnt les dernières 24 heures
[Mercredi 10 Octobre 2018]
Armee frappe militaire sites dans Jizna, Najran : Report
[Jeudi 04 Octobre 2018]
Le ministère de l'Intérieur révèle des informations sur une cellule d'espions larguée travaillant pour le renseignement des EAU
[Samedi 29 Septembre 2018]
Atelier à Sanaa sur la mise à jour du dictionnaire de la langue des signes au Yémen
[Vendredi 28 Septembre 2018]
  Enquêtes et reportages
L'Envoyé de l'ONU: Les yéménites doivent se convenir sur un une formule pour résoudre la crise
[Dimanche 24 Avril 2011]  

SANA'A, 24 Avril (SABA)-Le Conseiller politique spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Jamal Benomar, a affirmé l'appui des Nations Unies pour les efforts locaux visant à résoudre la crise politique au Yémen.

L'envoyé de l'ONU a déclaré dans une interview fait à SABA, que l'Organisation des Nations Unies encourage les parties politiques yéménites à s'asseoir à table du dialogue pour résoudre la crise dans le cadre intérieur, vu qu'elles sont seulement en mesure ils- même de résoudre la crise, en faveur des intérêts du peuple yéménite.

"Nous appuyons tous les efforts à partir de l'effort national, car à la fin les yéménites doivent se convenir sur une formule pour résoudre la crise et nous soutenons également les efforts régionaux de bons et ceux qu'ils peuvent aider les yéménites à sortir de leur péril," a-t-il ajouté.

Et en ce qui concerne les objectifs de sa visite au Yémen, le responsable de l'ONU a précisé que l'objectif de cette visite est d'identifier les évolutions sur la scène du Yémen, en particulier depuis que le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies avait reçu des nouvelles sur ce qui se passe au Yémen par les médias et les chaînes satellitaire, notant qu'il a préféré d'envoyer un émissaire pour se consulter avec le gouvernement, l'opposition et les organisations de la société civile afin de construire une image plus claire sur l'évolution des événements.

Il a ajouté que ces efforts viennent toujours dans le cadre des relations liant le Yémen et l'Organisation des Nations Unies, en tant que membre actif au sein de l'Organisation présidant le Groupe des 77 et faisant l'année dernière un travail diplomatique important dans le cadre de l'ONU, précisant que l'ensemble du système des Nations Unies est présent aujourd'hui aux côtés de yéménites pour contribuer aux programmes de développement.

En ce qui concerne ses rencontres avec les différents partis politiques au Yémen, il a noté qu'il a rencontré le Président de la République, Ali Abdallah Saleh, le vice-Président de la République, le conseiller politique du Chef de l'Etat, le Ministre des Affaires étrangères et les chefs d'un certain nombre de partis politiques et activités de la jeunesse et de la société civile et posé tant de questions sur ces personnalités.

Il a dit: "Nous avons profité de ces rencontres et nous avons formé une image plus claire sur l'évolution actuelle de la situation au Yémen." "La première question qui doit être souligné est le fait qu'il ya une crise ne peut pas continuer comme ça, en même temps il y a un risque que cette crise accuse des implications sécuritaires, économiques, politiques et régionaux." a-t-il ajouté.

L'envoyé de l'ONU a noté que je suis heureux de noter, en dépit de cette crise, qu'il y a de communication entre les yéménites, même si elle n'est pas un dialogue et un organisateur national large, mais en même temps il y a une communication et de bons offices et nous soutenons et encourageons les efforts nationaux concertés, pour parvenir à une formule de compromis pour surmonter la crise ".

M. Benomar a ajouté que les personnages qu'il a rencontré ont parlé ouvertement et de façon responsable, ce qui assure que tous ont conscience de la gravité de la cirse, indiquant que tout le monde est à la recherche d'une solution, mais à partir de différents points de vue et il y a accord sur beaucoup de questions.

Il a également noté que personne ne parle pas d'un changement ou contre l'approfondissement et la construction de la nation du droit et des institutions, indiquant que certains ont parlé de la période de la transition et ses caractéristiques.

"Nous ne pouvons pas dire qu'il n'y a pas d'accord sur quoi que ce soit, au contraire, il y a un accord sur les questions importants de fond, mais, malheureusement, le dialogue n'était pas structurée de manière à jeter la lumière sur ces questions en suspens pour les régler, et c'est ce que nous espérons dans les prochains jours."
a-t-il précisé.

Quand à la volonté des différents partis politiques à accepter le dialogue le responsable de l'ONU a indiqué que tout le mondes est prêt à trouver une solution pacifique à la crise grâce à un consensus malgré l'absence d'efforts de l'Organisation ou de la Conférence de la table ronde, ajoutant qu'il y a des efforts et des contacts doivent être réglementés pour trouver une solution de compromis préservant le Yémen contre le fléau de la sédition et assurant le maintien de la sécurité, de la stabilité et de l'unité de ce pays. 

Il a confirmé que la solution ne peut être trouvée par les yéménites eux-mêmes ne pas par des cotées de l'étranger, et le Yémen a une expérience dans ce domaine et ce n'est pas la première fois où les différences peuvent créer une crise particulière.

A propos des efforts déployés par les pays du Golfe, l'envoyé de l'ONU a souligné que nous souhaitons le succès et la réussite de ces efforts, ce qui dépend des efforts des parties concernées, car ils peuvent faire réussir ou entraver le processus, ajoutant que notre position de principe encourage les yéménites eux-mêmes pour trouver les solutions nécessaires de compromis.

Il a demandé à toutes les parties de renoncer à la violence et respecter des droits de l'homme et de la liberté d'expression, faisant allusion à la nécessité d'une large participation de tous les segments de la société sans l'exclusion de l'un des parties du processus politiques et de négociation.

Il a souligné que l'Organisation des Nations Unies encouragent toutes les parties à soutenir les efforts déployés au niveau du Yémen, des amis du Yémen et des Etats du CCG pour aider les yéménites à sortir de cette crise, en soulignant qu'il y a des efforts continus déployés par toutes les parties, même si elles ne sont pas basées sur des formules officielles ou organisées en leur souhaitant du plein succès.

L'envoyé de l'ONU a conclu en disant, "Je suis optimiste sur la résolution de la crise et ne peut rester optimiste et nous sommes solidaire avec le Yémen afin de sortir de cette crise".

AM-MS

saba
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 23 Octobre 2018 21:26:26 +0300