:
: ϡ 19 - - 2018 12:04:16
441
441 24 .
" " 100 .
ϡ .
" " .
:
5.3
36 24
: :
  Enqutes et reportages
Au milieu des demandes internationales denqute sur le massacre de Dhahyan, la coalition admet le crime
[11//2018] SANAA, 11 Aot (SABA) - Des restes de certaines victimes taient encore disperss vendredi matin sur le march Dhahyan dans la province de Saada, dans le nord du Ymen, le lendemain du jour o les avions de la coalition dirige par l'Arabie Saoudite ont cibl un bus transportant des coliers.



Un cameraman de lAFP (Agence France-Presse) a dclar avoir vu vendredi matin des restes de corps humains et de vtements parpills sur les lieux de lattaque, tandis que le bus cibl tait devenu un tas de fer. Au fur et mesure que le mouvement revenait dans la rue, les magasins endommags par les bombardements ont t ferms.



Le chef du bureau de la sant de la province de Saada, Yahya Shaim, a dclar lAFP que le moment des funrailles ntait pas encore dtermin, car il reste de nombreux restes humains. "Nous enqutons toujours sur les identits."



Statistiques officielles:



Plus tard vendredi, le ministre de la Sant du gouvernement de Sanaa, le Dr Taha al-Mutawakil, a dclar lors d'une confrence de presse au lieu du raid arien Dhahyan que "ce crime odieux" a fait 51 morts, dont 40 enfants et 79 blesss. 56 enfants.

"Le nombre de morts n'est pas dfinitif car il y avait encore des corps non identifis et des disparus", a ajout le ministre.

Il a poursuivi: "Il y a un certain nombre de personnes disparues qui n'ont pas t identifies en raison de l'parpillement des corps des victimes sur les toits des maisons et des lieux voisins du lieu du crime et du mlange des restes".



A lhpital Al-Jamhouri, o des blesss ont t emmens pour tre soigns, le mdecin du service des urgences, Jamil al-Farah, a indiqu:



Admission d'une coalition dirige par l'Arabie Saoudite:



La coalition militaire US-soutenue dirige par lArabie saoudite a admis quil avait lanc une attaque arienne contre un bus jeudi, affirmant que le bus ne transportait pas denfants mais des "combattants houthis", selon le porte-parole de la coalition, Turki al-Maliki.



Demandes d'investigation internationales:



Envoy de l'ONU



Lenvoy de lONU au Ymen, Martin Griffiths, a exprim, dans un communiqu, un "grand choc d la terrible tragdie qui a cot la vie de nombreuses personnes innocentes".

"Cela devrait nous inciter tous faire des efforts supplmentaires pour mettre fin au conflit grce un dialogue global entre les Ymnites", a dclar M. Griffiths.



Secrtaire gnral des Nations Unies



Le secrtaire gnral de l'ONU, António Guterres, a appel une enqute "indpendante" sur le meurtre de 29 enfants au Ymen.



Le porte-parole de l'ONU, Farhan Haq, a dclar que M. Guterres "appelle une enqute immdiate et indpendante" et demande toutes les parties au conflit "d'viter (de cibler) les civils lors du lancement d'oprations militaires".



Ministre russe des affaires trangres



Le ministre russe des Affaires trangres a exprim vendredi sa vive proccupation face lassassinat dun certain nombre de civils au Ymen la suite des raids ariens de la coalition arabe et a appel une enqute immdiate sur cet incident afin dempcher que de telles tragdies ne se reproduisent. .



Les Etats-Unis d'Amrique



Les États-Unis ont galement appel une enqute "approfondie". "Nous sommes trs proccups par les informations concernant une attaque qui a tu des civils", a dclar la porte-parole du dpartement d'Etat, Heather Nauert.

"Nous appelons la coalition dirige par l'Arabie saoudite mener une enqute approfondie et transparente sur cet incident", a-t-elle ajout.

Elle a soulign que les Etats-Unis "prennent au srieux toutes les informations crdibles sur les victimes civiles".



Union europenne



L'Union europenne a dclar vendredi aprs-midi que "il n'y a pas de solution militaire dans un diffrend dans lequel les Ymnites paient le plus de pertes".



L'Union a ritr son appel une solution politique et un engagement urgent de toutes les parties se concentrer sur la reprise des ngociations sous la direction de l'envoy spcial des Nations unies, Martin Griffiths.



Ministre allemand des affaires trangres



Le ministre allemand des Affaires trangres a condamn vendredi lattaque arienne des avions de la coalition dirige par les Saoudiens sur le bus des coliers au march de Dhayan, dans la province de Saada.

Le porte-parole du ministre a exprim son profond regret pour ce qui sest pass, appelant une enqute complte et indpendante sur ces vnements.



Il a confirm en mme temps le soutien de son pays lenvoy spcial des Nations unies au Ymen, Martin Griffiths, dans ses efforts pour pousser les parties au conflit reprendre le processus politique.





Ahmed Al-Mutawakel
SABA
   (Enqutes et reportages)

53
[19//2018]
[18//2018]
[18//2018]
[18//2018]
27
[18//2018]